Notre guide d'entrainement course à pied pour débutant

Notre guide d'entrainement course à pied pour débutant

La course à pied compte à elle seule plusieurs bienfaits pour le corps. Elle ne nécessite que très peu de techniques. Mais encore faut-il savoir bien s'y préparer pour permettre au corps de suivre le rythme et de mieux progresser.

Être en bonne condition physique

La condition physique est très importante pour que la course à pied puisse non seulement développer souplesse et force, mais aussi relâcher les tensions. Pour jouir pleinement du sport, il faut avant tout savoir choisir le bon équipement.

  • Des chaussures non adaptées aux courses peuvent par exemple provoquer des blessures.
  • Les vêtements en coton n'évacuent pas la transpiration.
  • Des paires de chaussettes sont même conçues spécialement pour le running. Une très bonne condition physique est aussi requise comme ne pas présenter des complications au niveau du cœur, ne pas être atteint d'arthrite ou d'obésité extrême.

S'entraîner efficacement

Pour bien réaliser un entrainement course à pied débutant, des principes doivent être respectés, non seulement au moment de l'entraînement, mais aussi au niveau de l'alimentation et de l'hydratation.

Pour ce qui concerne l'entraînement, plusieurs types de séances sont programmés, incluant le footing et les diverses préparations en endurance et en vitesse.

Les exercices de renforcement musculaire sont ceux qui ne doivent pas non plus être négligés, car ils garantissent la persévérance du coureur et lui permettent de progresser. Les efforts déployés lors d'une course à pied nécessitent beaucoup d'énergie.

Les muscles doivent donc être dotés d'un apport énergétique assez suffisant pour que les efforts puissent être maintenus. Le combustible nécessaire doit donc être fourni par l'alimentation sous forme de glucides, de lipides et de protéines.

La fréquence cardiaque doit être également prise en compte, car elle permet de mesurer le niveau d'activité du coureur. Savoir bien respirer permet aussi de bien développer le souffle ; c'est l‘un des principaux facteurs qui garantit l'optimisation de la performance.

L'exercice de respiration permet au sang au niveau des poumons de mieux s'enrichir d'oxygène et de se débarrasser du dioxyde de carbone. Le site d'Iron web vous renseignera davantage sur les diverses séances d'entraînement d'endurance et de vitesse.

Se fixer un plan d'entraînement et progresser

Parcourir 30 mn sans s'arrêter semble être des plus ardus. Mais vous y arriverez à force de persévérance ; en effet, l'entraînement doit se faire d'une manière progressive.

Il doit être étalé sur une période d'au moins 6 semaines avec une alternance de marches et d'exercices de course pour permettre à l'organisme de reprendre après chaque effort.

Vous continuerez ainsi à progresser petit à petit jusqu'à atteindre votre objectif et, pourquoi pas, battre votre record personnel.

Si vous projetez ensuite de participer à une discipline de triathlon, considérant que vous pratiquez à merveille les deux autres disciplines, vélo et natation, vous aurez déjà des atouts à votre avantage.

En effet, grâce au vélo, vous êtes doté d'une bonne aptitude à gérer les efforts d'endurance. Tandis que la natation améliore votre résistance et votre puissance. Vous retrouverez de plus amples informations sur le triathlon en vous rendant sur Iron web.

Articles

Renforcement musculaire et course à pied : quels bienfaits ?

Combiner renforcement musculaire et course à pied est une nécessité. Cet article nous montre quels sont les bienfaits du renforcement musculaire...